01813nlm0 22002051i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001800087040000800105100001900113245009700132260001200229260003000241300001100271520105600282856009301338856009601431856008001527HARMA 72145m g0 d cr mn ---auama220703c go d fre  a9782343247748 bfre0 aSophie Lesueur aNon-philosophie du sujet politique - Une généalogie du pouvoirbUne généalogie du pouvoir -  aParis : bEditions L'Harmattan a252 p. aLa philosophie occidentale se définit comme pensée du réel. Inlassablement, en son autorité, elle proclame non seulement savoir ce qu'il est, mais aussi comment il doit évoluer et être transformé. Ce geste philosophique de décision et de prétention sur le réel, qui s'étend sur l'être humain, génère immanquablement quelque chose de l'ordre du pouvoir : l'Homme a besoin d'être gouverné, tel est le présupposé fondamental de la philosophie, qui fait du sujet philosophique, par essence, un sujet politique, mais aussi un objet dans un mélange qui le prive de la reconnaissance de son Identité réelle. Ainsi, ce geste est-il de même à l'origine d'un mécanisme d'assujettissement qui produit ses effets tant que la pensée n'est pas libérée en amont de ce positionnement. L'enjeu est majeur : il s'agit de s'ouvrir à une réelle et radicale inaliénabilité permettant à l'humain de s'affranchir des rets qui l'enserrent, dans un monde toujours plus complexe et plus oppressif.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782343247748r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/97823432477482Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/97823432477482Lire ce livre en ligne