01728nlm0 22002531i 450 001001200000010001600012100003900028101000600067102000600073105001600079135001600095200012400111210004100235215000900276230002300285301001600308305005900324330067500383336007501058700002101133856009301154856011701247856011001364HARMA 65842a9782140148064a20210413d2020 u y0frea0103 baafreafrea z 001z adrun nnnauauaaL'art et l'architecture au temps des premiers aliénistes françaisb[Ressource électronique]fGinette JubinvilleaPariscEditions L'Harmattand2020a234 p.a[Données textuelles]a9782343200941aVersion électronique de l'édition papier : 9782343200941aLe début du XIXe siècle voit les début d'une nouvelle spécialité médicale, l'aliénisme. Cet ouvrage traite du discours porté par les oeuvres d'art commandées par ses fondateurs, notamment Philippe Pinel et Jean-Étienne Dominique Esquirol, les précurseurs. Pour la première fois, la subjectivité de l'aliéné est reconnue ; c'est un être vunérable à qui imposer un modèle de raison, d'harmonie et de stabilité. Les aliénistes travaillent de concert avec les artistes pour exprimer leur idéal philanthropique, animé d'un réel espoir de guérison et pour répondre à la nécessité de construire leur légitimation au sein de la science médicale.aType de ressource électronique : données textuelles et iconographiquesaGinette Jubinville40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782343200941r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/9782343200941zAccès après authentification2Télécharger au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/9782343200941zAccès après authentification2Lire ce livre en ligne