01751nlm0 22002531i 450 001001200000010001600012100003900028101000600067102000600073105001600079135001600095200013200111210003700243215000900280230002300289301001300312305005600325330071100381336007501092700001901167856009001186856011401276856010701390HARMA 10961a9782296338234a20240714d1997 u y0frea0103 baafreafrea z 001z adrun nnnauauaaSOCIOLOGIE DE LA SECULARISATION - Être sans-religion en France à la fin du XXe siècleb[Ressource électronique]fSylvette DenèfleaPariscEditions L\'Harmattand1997a304 p.a[Données textuelles]a2738452949aVersion électronique de l'édition papier : 2738452949aDans la dernière décennie du XXe siècle, le nombre des français, et tout particulièrement des jeunes, qui se disent sans-religion connaît une nette augmentation. Héritiers d'une nation qui s'est construite à travers le christianisme, les Français n'utilisent plus dans leur vie de tous les jours les références explicites de cette religion qui a dominé les pratiques jusqu'au mitan du siècle et à laquelle pourtant ils déclarent majoritairement appartenir. Ce paradoxe génère des interrogations sur l'avenir de la religion et les changements idéologiques de notre temps. Sylvette Denèfle fait porter la lumière sur les personnes qui ne se reconnaissent pas ou plus dans une religion.aType de ressource électronique : données textuelles et iconographiquesaSylvette Denèfle40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/2738452949r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/2738452949zAccès après authentification2Télécharger au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/2738452949zAccès après authentification2Lire ce livre en ligne