01971nlm0 22002171i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001800087040000800105100004900113245016400162260001200326260003000338300001100368520100900379856009301388856009601481856009601577856008001673HARMA 77343m g0 d cr mn ---auama240229c go d fre  a9782140483813 bfre0 aAmirouche Chelli - Préface de Kamel Bouamara aArabo-islamisation de l'Afrique septentrionale - Des enjeux médiévaux aux politiques postcolonialesbDes enjeux médiévaux aux politiques postcoloniales -  aParis : bEditions L'Harmattan a414 p. aQue les premiers musulmans aient voulu, après la mort du Prophète, étendre l'islam à d'autres peuples, peut être compréhensible, car tel est le but de toute idéologie. Qu'ils aient utilisé la force pour conquérir des territoires et soumettre leurs populations peut s'entendre aussi à condition de ne pas sortir les choses de leur contexte initial. En revanche, que des dirigeants politiques croient, aujourd'hui, qu'ils sont délégués par Dieu pour l'imposer partout où ils sont par la force comme dans le passé, cela relève d'une vision périmée de la notion de gouvernance, car le monde a changé considérablement depuis les temps médiévaux. Or, dans tous les pays nord-africains actuels, les pouvoirs qui se sont succédé, depuis la décolonisation, se sont emparés de l'islam pour en faire expressément la religion de chacun des États naissants et lui ont adjoint la langue arabe classique comme seule référence identitaire des futures nations souveraines. 40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782140483813r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/97821404838132Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/downloadepub/97821404838132Télécharger le livre au format epub40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/97821404838132Lire ce livre en ligne