02172nlm0 22002171i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001800087040000800105100005700113245011000170260001200280260003000292300001100322520125600333856009301589856009601682856009601778856008001874HARMA 76282m g0 d cr mn ---auama230924c go d fre  a9782140294600 bfre0 aReinan Ramos dos Santos - Préface de Renaud Barbaras aÊtre soi-même avec les autres - Ipséité et altérité chez HeideggerbIpséité et altérité chez Heidegger -  aParis : bEditions L'Harmattan a256 p. aComment Martin Heidegger (1889-1976) a-t-il conçu notre relation avec l'altérité ? Il s'agit d'abord de retracer l'apparition de cette question chez Heidegger et la manière dont il a pensé le rapport du soi aux autres à travers une analyse de ses cours de jeunesse. À cette époque, il avance une nouvelle conception du phénomène intersubjectif qui rivalise d'inventivité avec celle de Husserl. Pour Heidegger, l'intersubjectivité n'est pas extérieure, mais constitutive des sujets. Le sujet humain n'est plus compris comme une entité close sur soi, mais comme une existence ouverte dans un monde partagé avec les autres. Puis il s'agit d'exhiber certaines antinomies qui hantent la pensée de Heidegger : s'il lui revient d'avoir préparé la voie intersubjective, il est en revanche le premier philosophe ayant expressément prôné une méthode solipsiste comme moyen d'accès à l'être soi, à l'ipséité. Les conséquences politiques de cette thèse émergent dès le début des années 1930, au moment où Heidegger soutient le national-socialisme. Aborder ces thèmes rend possible le dépliage d'un éventail de problèmes liés aux multiples avenirs de la philosophie phénoménologique.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782140294600r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/97821402946002Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/downloadepub/97821402946002Télécharger le livre au format epub40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/97821402946002Lire ce livre en ligne