01328nlm0 22002051i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001500087040000800102100001900110245007200129260001200201260002600213300001100239520061200250856009000862856009300952856007701045HARMA 10142m g0 d cr mn ---auama240422c go d fre  a2747525821 bfre0 aTania Modleski aHITCHCOCK ET LA THÉORIE FÉMINISTE - Les femmes qui en savaient trop aParis : bEditions L\'Harmattan a186 p. aA travers l'analyse détaillée de sept films phares (Chantage, Meurtre, rebecca, Les Enchaînés, Fenêtre sur cour, Vertigo et Frenzy), l'auteur montre que le propos d'Hitchcock concerne la construction sociale et psychologique des identités et des rapports de sexe, et que sa capacité à s'identifier et à nous faire nous identifier à des protagonistes aussi bien masculins que féminins exprime l'ambivalence fondamentale de son rapport aux femmes. Ni misogyne, ni féministe, Hitchcock nous émeut parce qu'il nous renvoie à nos propres contradictions et à nos propres souffrances.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/2747525821r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/27475258212Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/27475258212Lire ce livre en ligne