01375nlm0 22002051i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001500087040000800102100002200110245003500132260001200167260002600179300001100205520069300216856009000909856009300999856007701092HARMA 10302m g0 d cr mn ---auama240618c go d fre  a2747507246 bfre0 aBertrand Dejardin aL'IMMANENCE OU LE SUBLIME aParis : bEditions L\'Harmattan a336 p. aL'observation des réactions de Kant face à Spinoza dans la critique de la faculté de juger permet de montrer que le projet de la troisième critique : fonder " l'authentique forme de l'activité éthique ", est marginalement conditionné par la condamnation morale de Spinoza beaucoup plus que par la réfutation théorique de sa doctrine. L'activité éthique est pour Kant suspendue à une synthèse entre l'esthétique et les idées transcendantales de la raison pure mais cette synthèse ne peut s'achever que dans un enthousiasme collectif par lequel l'individu et la personne morale se transcendent en s'adonnant au culte d'un être suprême.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/2747507246r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/27475072462Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/27475072462Lire ce livre en ligne