01817nlm0 22002051i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001800087040000800105100005000113245005700163260001200220260003000232300001100262520106900273856009301342856009601435856008001531HARMA 73943m g0 d cr mn ---auama220926c go d fre  a9782140277481 bfre0 aGraciela Ferras - Préface de Patrice Vermeren aL'indianisme en Amérique latine : Ricardo Rojas aParis : bEditions L'Harmattan a268 p. aL'oeuvre de l'Argentin Ricardo Rojas permet d'aborder les relations entre cosmopolitisme et nationalisme depuis une perspective originale. Fin connaisseur de l'histoire de la littérature argentine et des biographies de San Martín et Sarmiento, qui seront ensuite portées au grand écran, son esthétique eurindienne a mis en avant l'héritage précolombien dans un scénario d'immigration européenne oublieux de toute empreinte continentale sur la « fabrication » de la culture nationale. À l'aube du xxe siècle, Rojas a trouvé dans le territoire le principal support symbolique et matériel du lien social et a proposé de remplacer la dialectique européenne de la civilisation et de la barbarie par l'indianisme et l'exotisme, dans le but de démystifier la lecture asymétrique des peuples comme supérieurs et inférieurs. Ce livre constitue une contribution essentielle à la réflexion sur la dimension démocratique et pluraliste singulière des nationalismes latino-américains, qui les distingue de leurs homologues européens.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782140277481r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/97821402774812Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/97821402774812Lire ce livre en ligne