02153nlm0 22002051i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001500087040000800102100005800110245006900168260001200237260002600249300001100275520140100286856009001687856009301777856007701870HARMA 12226m g0 d cr mn ---auama220625c go d fre  a2738403247 bfre0 aTextes présentés par Alain Girard et Edmond Malinvaud aLes enquêtes d'opinion et la recherche en sciences sociales aParis : bEditions L\'Harmattan a160 p. aOn oublie parfois que les enquêtes d'opinion, introduites en France par Jean Stoetzel, on été et restent principalement un instrument de recherche pour les sciences humaines et sociales. Parce qu'elles utilisent le plus souvent la technique statistique du sondage, c'est sous ce terme que les enquêtes d'opinion ont connu le destin médiatique que l'on sait : mais la prolifération des enquêtes, la diversité des usages sociaux auxquels elles sont affectées, n'ont sans doute pas contribué à renforcer leur crédit scientifique. L'enquête d'opinion en tant qu'outil d'observation et de mesure, conserve cependant une place essentielle dans de nombreuses disciplines des sciences de l'homme : tout étudiant en sciences sociales est initié, dès les premiers cours de méthodologie, à l'utilisation de cet instrument, et la plupart des chercheurs en sciences sociales ont utilisé ou utiliseront dans leurs recherches des données provenant d'enquêtes d'opinion. Quels sont donc les possibilités et les limites de ce mode d'investigation scientifique ? Quels sont les problèmes spécifiques posés par son application à certains champs de recherche ? C'est à une véritable évaluation critique d'un outil de recherche que procèdent ici quelques personnalités scientifiques faisant autorité dans leur discipline respective.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/2738403247r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/27384032472Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/27384032472Lire ce livre en ligne