01905nlm0 22002051i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001800087040000800105100001800113245013400131260001200265260003000277300001100307520111200318856009301430856009601523856008001619HARMA 70482m g0 d cr mn ---auama210925c go d fre  a9782343233604 bfre0 aVincent Pinel aProposition institutionnelle communiste - C'est-à-dire absolument démocratiquebC'est-à-dire absolument démocratique -  aParis : bEditions L'Harmattan a216 p. aPour renverser le capitalisme, il faut dire par quoi on le remplace. Brandir la catastrophe écologique ou les inégalités est insuffisant : la crainte ôtée, la détermination fléchirait. Seul un principe peut affirmer sa puissance par sa seule existence : la démocratie. L'auteur appelle État démocratique les institutions qui convoquent en permanence le nombre à la décision effective, en toutes les matières dont il se saisit. Son concept implique de reprendre la souveraineté sur la reproduction matérielle collective et d'entraver la liquidité du capital. Faute de quoi, la recherche active du bien commun finirait par céder sous la pression d'intérêts particuliers. Les citoyens se remettraient à se défier d'autrui ou à redouter la police. Bien qu'absolue, la démocratie est le contraire d'une tyrannie. Elle se renforce de la liberté qu'elle octroie, et y ayant goûté, les citoyens ne sauraient renoncer à elle sans résister. Active à toutes les échelles et dans toutes les sphères, dont la production, elle ne peut se donner d'autre nom que celui de communisme.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782343233604r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/97823432336042Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/97823432336042Lire ce livre en ligne