01890nlm0 22002171i 450 001001200000006001900012007001500031008004100046020001800087040000800105100009300113245005200206260001200258260003000270300001100300520099600311856009301307856009601400856009601496856008001592HARMA 74793m g0 d cr mn ---auama230201c go d fre  a9782343250786 bfre0 aSous la direction de Diana Rey-Hulman, Joël Raboteur, Paul Roselé-Chim et Joseph Cornano aROUTE DES MOULINS DE LA CARAIBE A L EUROPE (LA) aParis : bEditions L'Harmattan a266 p. aAu début du XVIe siècle, il existait en Europe 600 000 moulins à eau, et 20 000 moulins à vent dont la puissance dégageait 2000 millions de MGW, l'équivalent de deux tranches d'une centrale nucléaire. Érigés au coeur de l'économie de plantation de la canne à sucre, au temps de l'esclavage, les moulins eurent aux Amériques, plus précisément en Caraïbe, la même importance technique qu'en Europe. Et de part et d'autre de l'Atlantique, ils conservent une haute valeur patrimoniale, même si, remplacé par l'esclave dépossédé de tout, le meunier, propriétaire de « sa » machine, n'a pas fait le voyage. Tout en déroulant le fil de l'histoire de la traite négrière à nos jours, du tourisme mémoriel à la production énergétique, les moulins reprendront vie le long de la Route des moulins de la Caraïbe à l'Europe, dont les premiers jalons ont été posés en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Antigua, au Pérou, au Mexique et en Europe.40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782343250786r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/97823432507862Télécharger le livre au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/downloadepub/97823432507862Télécharger le livre au format epub40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/97823432507862Lire ce livre en ligne