01628nlm0 22002531i 450 001001200000010001600012100003900028101000600067102000600073105001600079135001600095200011200111210003700223215000900260230002300269301001300292305005600305330061000361336007500971700001701046856009001063856011401153856010701267HARMA 10142a9782296290495a20240422d2002 u y0frea0103 baafreafrea z 001z adrun nnnauauaaHITCHCOCK ET LA THÉORIE FÉMINISTE - Les femmes qui en savaient tropb[Ressource électronique]fTania ModleskiaPariscEditions L\'Harmattand2002a186 p.a[Données textuelles]a2747525821aVersion électronique de l'édition papier : 2747525821aA travers l'analyse détaillée de sept films phares (Chantage, Meurtre, rebecca, Les Enchaînés, Fenêtre sur cour, Vertigo et Frenzy), l'auteur montre que le propos d'Hitchcock concerne la construction sociale et psychologique des identités et des rapports de sexe, et que sa capacité à s'identifier et à nous faire nous identifier à des protagonistes aussi bien masculins que féminins exprime l'ambivalence fondamentale de son rapport aux femmes. Ni misogyne, ni féministe, Hitchcock nous émeut parce qu'il nous renvoie à nos propres contradictions et à nos propres souffrances.aType de ressource électronique : données textuelles et iconographiquesaTania Modleski40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/2747525821r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/2747525821zAccès après authentification2Télécharger au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/2747525821zAccès après authentification2Lire ce livre en ligne