01985nlm0 22002531i 450 001001200000010001600012100003900028101000600067102000600073105001600079135001600095200011400111210004100225215000900266230002300275301001600298305005900314330094800373336007501321700001501396856009301411856011701504856011001621HARMA 70777a9782140187193a20211028d2021 u y0frea0103 baafreafrea z 001z adrun nnnauauaaProcessualité de l'être social dans la philosophie du jeune Lukácsb[Ressource électronique]fNikos FoufasaPariscEditions L'Harmattand2021a216 p.a[Données textuelles]a9782343239125aVersion électronique de l'édition papier : 9782343239125aCet ouvrage se donne comme tâche une lecture de la troisième - et finale - partie du fameux essai de Georg Lukács, <em>La réification et la conscience du prolétariat</em> (1923) qui concerne le point de vue matérialiste, dialectique et révolutionnaire de la classe ouvrière sur l'être social-historique réifié de la société bourgeoise/capitaliste moderne. Pour autant, cette analyse du propos lukácsien, qui a marqué la pensée marxiste et la théorie critique durant le 20e siècle, s'attache plus particulièrement à un examen de la place de la notion de processus dans la partie de l'essai, intitulée <em>Le point de vue du prolétariat</em>. Comment Lukács conçoit l'être social et l'histoire comme processus et processualité, bien qu'il ne produise pas une théorie concrète et achevée de ces deux notions ? Notre tâche sera ainsi de lire ce texte à travers le prisme du concept de processus.aType de ressource électronique : données textuelles et iconographiquesaNikos Foufas40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782343239125r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/9782343239125zAccès après authentification2Télécharger au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/9782343239125zAccès après authentification2Lire ce livre en ligne