02138nlm0 22002531i 450 001001200000010001600012100003900028101000600067102000600073105001600079135001600095200017100111210004100282215000900323230002300332301001600355305005900371330097400430336007501404700008501479856009301564856011701657856011001774HARMA 71542a9782140194726a20220126d2021 u y0frea0103 baafreafrea z 001z adrun nnnauauaaQuelle armée pour Moscou ? - Lever le brouillard de guerreb[Ressource électronique]fSamson Perthuisot - Préface d'Isabelle Facon ; Postface d'Etienne PeyrataPariscEditions L'Harmattand2021a216 p.a[Données textuelles]a9782343241906aVersion électronique de l'édition papier : 9782343241906aDepuis l'apparition des <em>petits hommes</em> verts sur la péninsule de Crimée en mars 2014, le débat de la « guerre hybride » semble avoir dicté l'ensemble des analyses faites sur l'armée russe. Cependant, la place de la ruse ou des opérations de déception dans la pensée militaire russe ne se limite pas au conflit ukrainien. L'armée russe s'inscrit dans une tradition militaire riche qui puise son art opératif d'une culture ancienne. L'humiliation afghane, le démembrement territorial, les échecs militaires des années 1990 ont permis aux Russes de tirer les leçons de leurs retards et de leurs faiblesses. Remonter en puissance militairement signifie donc se réapproprier un environnement sécuritaire traditionnel. Avoir recours à des outils de déception et de ruse permettrait à la Russie de miser sur ses avantages comparatifs militaires traditionnels, dans sa transition vers de nouvelles capacités opérationnelles.aType de ressource électronique : données textuelles et iconographiquesaSamson Perthuisot - Préface d'Isabelle Facon ; Postface d'Etienne Peyrat40uhttps://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782343241906r.jpg2Image de couverture40uhttps://www.harmatheque.com/downloadebook/9782343241906zAccès après authentification2Télécharger au format PDF40uhttps://www.harmatheque.com/readebook/9782343241906zAccès après authentification2Lire ce livre en ligne